fbpx

SAISIE D’UNE MAISON EN USUFRUIT : CONSEILS

forclusion

SAISIE DU LOGEMENT : INTRODUCTION

Lasaisie du logement: lorsque le fisc frappe pour recouvrer ce qui est dû, c’est toujours un problème. C’est ce qui se passe lorsque, pour obtenir le crédit, on saisit un bien accordé en usufruit.

Avez-vous déjà eu l’occasion d’ utiliser, à titre gratuit, un bien faisant l’objet d’une saisie en raison de la dette non acquittée par le propriétaire du bien ?

Eh bien, lorsque l’Internal Revenue Service frappe à la porte pour recouvrer ce qui est dû, il ne regarde personne en face.

Lorsque ce dernier est propriétaire d’ un bien concédé en usufruit à un tiers, la victime d’un tel litige est précisément l’usufruitier.

Il faut donc se demander ce qui se passe lorsque l’usufruitier jouit d’un bien qui fait l’objet d’une saisie par le créancier.

forclusion

QU’EST-CE QUE L’USUFRUIT ?

L’usufruit est un droit réel mineur qui permet à l’usufruitier de jouir pendant un certain temps du bien concédé par le propriétaire.

Pendant cette période préfigurée par l’accord entre les parties, le droit de propriété du titulaire est comprimé. Lapropriété devient une nue-propriété qui constitue l’emblème du pouvoir limité sur la chose au regard des facultés dispositives que préfigure le droit de propriété entre les mains du titulaire du droit réel absolu.

SAISIE D’UN BIEN EN USUFRUIT : QUE SE PASSE-T-IL ?

Si, comme mentionné ci-dessus, le propriétaire du bien concédé en usufruit ne respecte pas le paiement de la dette, le créancier tentera de faire valoir ses raisons en saisissantle montant dû.

Le droit de remise s’oppose au droit de l’usufruitier de jouir de la même chose dans le délai préfixé en accord avec le propriétaire/débiteur.

En l’espèce, entre les deux intérêts opposés, le droit de l’usufruitier prévaut et ne peut être lésé par le recouvrement forcé de la somme d’argent réclamée par le créancier au propriétaire/débiteur.

Ainsi, si la nue-propriété du bien est hypothéquée ou vendue, l’usufruit sur le bien soumis à la procédure de vente forcée restera à la disposition de l’usufruitier pendant toute la durée de la convention signée au préalable entre les parties.

LA SAISIE DES BIENS DU DÉBITEUR

Suite à l’exécution forcée de la vente du bien du propriétaire/débiteur, rien ne change pour l’usufruitier en ce qui concerne la faculté de jouissance de celui-ci jusqu’à la durée de l’accord sanctionné entre les parties.

L’usufruitier ne fera donc rien d’autre que de jouir de la même manière d’un bien appartenant à un autre propriétaire.

Ce dernier, sur la base de l’accord signé avec l’ancien propriétaire, pourra revendiquer les mêmes droits de jouissance sur le même bien, envers le nouveau propriétaire.

Ce qui change à la suite de la saisie avec vente forcée du bien d’où provient la somme due par le débiteur auTrésor, c’est le propriétaire, la personne à l’égard de laquelle l’usufruitier continuera à faire valoir les droits de jouissance déjà revendiqués sur le bien aliéné.

DÉFAUT D’USUFRUIT

Dans le casd’une hypothèque, l’Inland Revenue peut obtenir l’extinction de l’usufruit déjà existant avec l’expropriation du bienafin de percevoir son crédit.

Si l’usufruitier est le débiteur envers l’Agenzia delle Entrate, l’agence de recouvrement ne pourra pas procéder à la saisie des biens.

Il y aura donc saisie de l’usufruit, qui, en tant que droit, est quantifiable en termes de valeur et peut donc être saisi à la suite de l’insolvabilité de l’usufruitier.

forclusion
Les mains d’une jeune femme entourent un modèle de maison en bois. Agent immobilier offrant une maison, une assurance de propriété et de sécurité, concepts de logement abordable (Mains d’une jeune femme entourant un modèle de maison en bois. L’agent immobilier offre une maison, une assurance de propriété et

LE MODE DE CALCUL DE LA FORCLUSION DE L’USUFRUIT

Pour l’exécution de lusufruit, le calcul pour le recouvrement de la somme réclamée se fait sur la base de la valeur cadastrale du bien.

En cas d’usufruit viager, le calcul se fait en déterminant un coefficient relatif à l’âge de l’usufruitier et à la valeur cadastrale actualisée du bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Enfin, si vous avez trouvé l’article intéressant, Laissez un commentaire! Par ailleurs, si vous avez besoin d’un guide pour mieux comprendre les saisies immobilières, envoyez un courriel à l’adresse suivante valeriadesign@casaomnia.it ! Visitez notre portail Casaomnia.it et sur notre blog pour être au courant des dernières nouvelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *