fbpx

ÉCLAIRAGE DE LA SALLE DE BAINS: ERREURS À ÉVITER

éclairage-de-salle-de-bain

ÉCLAIRAGE DE LA SALLE DE BAINS: INTRODUCTION

L’éclairage de la salle de bains est crucial. La salle de bains, comme la cuisine, fait partie des environnements domestiques définis comme « de service ». L’espace fonctionnel destiné à l’hygiène personnelle et familiale a cependant, au cours des dernières décennies, profondément modifié sa nature hiérarchique dans le contexte de la maison, devenant l’un des lieux auxquels une plus grande attention est accordée dans la conception.

Et ce, qu’il s’agisse d’une grande maison ou d’un mini appartement. La salle de bains est et veut être une oasis de détente, pas seulement une pièce où se brosser les dents.

LUMIÈRE NATURELLE

A quoi faut-il faire attention avant de s’attaquer à un projet d’éclairage de salle de bains ? Vérifiez bien s’il y a une fenêtre qui apporte de la lumière naturelle ou, à l’inverse, si vous êtes aux prises avec une salle de bains aveugle. Il y a une grande différence.

Lalumière naturelle est un élément important à prendre en compte. Tout comme l’emplacement des appareils sanitaires et, en particulier, le coin lavabo. Si vous concevez votre salle de bains à partir de zéro, n’oubliez jamais de placer le miroir et le lavabo près de la fenêtre, de sorte que la lumière éclaire le plan et le miroir de manière rasante sans créer d’ombres.

La fenêtre positionnée par derrière est à éviter absolument. La lumière frappera le miroir et créera un éblouissement gênant, rendant l’éclairage de la salle de bains insuffisant.

éclairage-de-salle-de-bain

ANNEXES

Mais outre la lumière naturelle, l’éclairage de la salle de bains comporte d’autres éléments, apparemment mineurs. Les revêtements et l’ameublement. Si la lumière naturelle est insuffisante (fenêtre donnant sur une cour intérieure, ou orientée au nord ou dans une zone ombragée, petite, etc.), il est essentiel de choisir un revêtement qui contribuera à éclairer la salle de bains.

Cela commence par le choix de couleurs très claires avec une finition brillante qui réverbère la lumière, augmentant la luminosité de l’ensemble. Il existe une variété infinie de solutions sur le marché : des carreaux muraux en céramique aux pierres, résines, émaux, mosaïques et papiers peints.

COULEURS

Le fait que l’utilisation du blanc donne un plus grand sentiment d’hygiène et de propreté, parfait pour l’éclairage de la salle de bains, n’est pas le moindre. Les couleurs sombres doivent être utilisées avec parcimonie. Ils adoucissent avec perspicacité les espaces et atténuent la luminosité de l’environnement. Une attention similaire doit être accordée au choix du mobilier. Dans les petites salles de bains peu éclairées, les tons clairs et les surfaces délicatement texturées sont toujours préférables.

Dans les grandes salles de bains, il y a certainement une plus grande liberté d’expression en termes d’utilisation de la couleur dans l’ameublement et les revêtements en général. Il est important d’avoir un œil formé au goût et au sens de l’équilibre, en évitant les contrastes trop marqués, difficiles à gérer en termes de bon éclairage.

Enfin, il convient de rappeler que la lumière offre des « solutions scéniques » de grande valeur en jouant simplement sur son positionnement. Il suffit de penser à une surface en céramique gaufrée, à un mur de briques ou à la texture naturelle de la pierre ou du bois, éclairés de bas en haut.

éclairage-de-salle-de-bain

LUSTRE

Il convient de réserver un aparté à l’utilisation du lustre pour l’éclairage de la salle de bains. Ces derniers doivent avoir des dimensions adaptées au contexte et, surtout, ne doivent être placés qu’en présence de hauts plafonds. Le lustre, en effet, crée des ombres et il est nécessaire de le placer à une hauteur qui en atténue les effets.

Mais le point central de la salle de bains est, et reste, le coin miroir/lavabo. C’est là que se concentrent les activités quotidiennes d’hygiène personnelle. Le matin et le soir avant de se coucher. Dans ce contexte, la règle d’or est d’assurer un éclairage homogène sans ombres . La première erreur à éviter, contrairement aux idées reçues, est de mettre une lampe au-dessus du miroir.

Cette position crée des contrastes gênants sur le visage, ce qui rend plus difficile l’application du maquillage ou le rasage en toute sécurité. La position correcte est la présence de la lumière le long des côtés du miroir de sorte qu’elle vienne des deux côtés, unifiant le teint et rendant les traits bien visibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Si vous avez trouvé l’article intéressant, laissez un commentaire avec vos impressions à son sujet.

Enfin, si vous avez besoin d’un guide personnalisé pour organiser l’éclairage de la salle de bain, envoyez un email à valeriadesign@casaomnia.it!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.